Tout savoir sur l’Aïd al-Adha – 2018 !

Aid-aldha.jpg

L’Aïd al-Adha (ou el Kebir)  arrive à  grands pas. On imagine déjà les bêlements des moutons, le bruit des couteaux aiguisés, les abats, et surtout la prière effectuée en groupe à la mosquée. Si certains le résument à une bonne partie de méchoui, la célébration de cette fête revêt un caractère religieux beaucoup plus profond. Entre sacrifice de la bête et brochettes épicées,  voici les choses à savoir sur l’une des deux fêtes les plus importantes de la communauté.

Pourquoi célèbre-t-on Aïd el Kebir ?

La fête de l’Aïd al-Adha est intimement liée au hajj. En effet, celle-ci marque la fin des dix premiers jours du mois de Dhoul Hijja, le mois durant lequel les pèlerins effectue le pèlerinage à la Mecque.

Le sacrifice de l’Aïd  al-Adha est une sounna qu’il convient d’être perpétuée pour celui qui en a les moyens. Derrière ce sacrifice, se cache une grande histoire ; une histoire pleine de leçon qu’est celle de notre prophète Ibrahim et son enfant Ismail -aleyhimma salam- .

Un sacrifice plein de sagesse

L’Aid al-Adha renferme beaucoup de sagesse. Il est tout d’abord une commémoration de notre prophète Ibrahim -aleyhi salam-, un illustre fidèle d’Allah, qui par obéissance à Allah voulait égorger son fils Ismail -aleyhi salam-, comme il est fait référence dans le Coran :

Sourate 37  Assaffat (Les rangées) ; versets 102 à 109 :

“ Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, [Abraham] dit: «Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses». (Ismaël) dit: «Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé: tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants. Puis quand tous deux se furent soumis (à l’ordre d’Allah) et qu’il l’eut jeté sur le front, voilà que Nous l’appelâmes «Abraham!  Tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants».  C’était là certes, l’épreuve manifeste.  Et Nous le rançonnâmes d’une immolation généreuse. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité:  «Paix sur Abraham».”

C’est l’occasion inespérée de se rapprocher d’Allah par cette grande adoration qu’est l’immolation. L’Aïd al-Adha est aussi un moment où tous les musulmans dans le monde entier réalisent ce sacrifice en communion avec ceux qui effectuent le pèlerinage. Parmi les sagesses de cette fête, le fait de montrer que l’Islam est une religion de bonté et d’excellence, même et surtout, dans l’action de sacrifier.  

Dans un hadith rapporté par Mouslim le prophète a dit :

« Allah a prescrit la bienfaisance dans toute chose. Ainsi, lorsque vous tuez, tuez d’une bonne manière ; lorsque vous égorgez, égorgez d’une bonne manière, aiguisez bien la lame et soyez bons envers l’animal ».

L’importance du jour de l’Aïd el Kebir

Parmi les actes qui permettent le rapprochement d’Allah, il y a le sacrifice fait le jour de l’Aïd al Kabir. Faire couler le sang de la bête fait partie des adorations que Le Très Haut aime, c’est un acte d’obéissance envers Lui.

“Accomplis la prière pour ton seigneur et sacrifie”.

“Dis : “en vérité, ma salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah , Seigneur de l’univers. Il n’a pas d’associé ; il m’a été donné de prononcer cela et je suis le premier de ceux qui se soumettent”.

Ce qui est visé par “les actes de dévotion” est le sacrifice.

Quand a lieu le jour de l’Aïd el Kebir ?

L’Aid al-Adha a lieu le dixième jour de dhoul hijja, le dernier mois du calendrier lunaire. Cette année  il aura lieu le 1er septembre 2017. Tout comme l’aïd el fitr, l’Aïd al-Adha dure trois jours ; des journées durant lesquelles le sacrifice peut être effectué, et où le partage, le pardon, la fraternité règnent particulièrement.

L’organisation de la prière de l’Aïd al-Adha

Le jour de l’aïd est un jour spécial ; un jour au cours duquel l’on veut que tout soit parfait, réglé au millimètre près. S’il est marqué par l’immolation, la prière qui précède le sacrifice mérite beaucoup d’attention. Voici quelques précisions sur la préparation et le déroulement de la prière de l’aïd al adha.

Effectuer le ghousl (bain rituel)

Si le croyant se contente de faire les simples ablutions avant chaque prière quotidienne, le ghousl appelé ablutions majeures est de rigueur lors des prières du vendredi et de l’aïd. À une nuance près, puisque celles du vendredi sont obligatoires contrairement à celle de l’aïd lesquelles sont recommandées. Quiconque connaît la valeur de ce jour ne saura passer à côté du ghusl, galvanisé par l’idée d’être sous son plus bel apparat pour aller prier dans la maison d’Allah.

Porter ce qu’il y a de plus beau

Les rendez-vous importants sont l’occasion de sortir ses plus beaux vêtements. Entretien, mariage, visite chez la famille… La liste est longue. Que dire de ce jour de fête où l’on doit marquer le coup, montrer le caractère spécial de ce jour, de cet événement heureux.  Bien plus qu’une évidence, il s’agit notamment ici d’imiter notre noble prophète – aleyhi salatou wa sallam- ainsi que ses compagnans -radhiyaLahou 3anhoum-. En effet, dans un hadith rapporté  dans les deux sahihs, d’après Abdoullahi Ibn Omar :

« Omar Ibnoul Khattab -qu’Allah l’agrée- trouva au marché une tunique en brocart qu’il apporta au prophète – aleyhi salatou wa sallam- et lui dit :

Ô Messager d’Allah ! Achète cette tunique avec laquelle tu pourras t’embellir le jour de l’aïd et lorsque tu recevras des délégations”.

À quelle heure a lieu la prière de l’Aïd?

La prière de l’aïd est fixée en fonction des mosquées. Elle est réalisée en moyenne entre 8h15 et 9h lorsque le soleil est au-dessus de l’horizon. En principe l’horaire est annoncée la veille de l’aïd, pensez donc à vous renseigner auprès de la mosquée de votre ville. Au vue de l’affluence des fidèles ce jour-là, il est recommandé de rester à la mosquée après la prière de l’aube (al fadjr) en groupe. Non seulement vous aurez de la place, mais vous aurez le privilège d’être dans le meilleur des rangs qui est le premier. Si vous pouvez y aller à pied c’est encore mieux, cela vous évitera la recherche de place vide et les attentes interminables ! D’ailleurs si vous troquez votre monture contre vos souliers, pensez à emprunter un chemin différent pour votre retour.

La manière de faire le tekbir

La glorification d’Allah est fortement recommandée avant la prière de l’Aïd. Il existe plusieurs façons de glorifier Allah. La plus connue étant la suivante : “Allâhou Akbar, Allâhou Akbar, Lâ Ilâha Illa Allâh, Allâhou Akbar, Allâhou Akbar, Wa Lilâhil-Hamd. “

“ Allah Est Grand, Allah Est Grand, Nul divinité excepté Lui Seul, Allah Est Grand, Allah Est Grand, Et à Lui reviennent toutes les Louanges “.

Toute l’équipe Salam Advisor vous souhaite un Aïd Mubarak Said !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s