Nos conseils pour le Ramadan sous le confinement

D’après Abou Hourayra -radhiyaLahou 3anhou- le Prophète -aleyhi salatou wa sallam a dit- :

“Le mois de Ramadan vous est venu, c’est un mois béni qu’Allah vous a imposé de jeûner. Durant ce mois les portes des cieux sont ouvertes, les portes de la géhenne sont fermées et les diables sont enchaînés. Allah a dans ce mois une nuit qui est meilleure que mille mois, celui qui est privé de son bien est vraiment privé de tout bien”.

Nous y sommes ! Le mois béni de Ramadan nous ouvre ses portes. Et si le confinement que nous vivons depuis le 20 mars paraît si long, que l’attente semble interminable, des occasions de faire le bien depuis chez nous arrivent posées sur un plateau.

En effet, le mois de Ramadan est un mois où les bienfaits sont décuplés. Malgré la fermeture des mosquées, Salam Advisor vous propose quelques modestes conseils pour profiter pleinement de Ramadan pendant le confinement

Ramadan Moubarak

Ramadan : un mois d’exception

Le Ramadan est un mois exceptionnel parmi tous les autres mois. C’est le mois durant lequel le Coran a été descendu. Le jeûne du mois de Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam. Chaque année, le musulman, pubère, résident (pas en voyage), non malade  et doué de raison à jeûner est invité à jeûner ce mois. C’est une obligation à laquelle les personnes répondant à ces conditions doivent répondre.  Allah dit dans Son Noble Livre au sujet du siyyam (jeûne en arabe) :

Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme On l’a prescrit à ceux qui vous ont précédés, ainsi atteindrez-vous la piété”.

Sourate La Vache, verset 183.

Le musulman doit redoubler d’efforts et se surpasser en prières, en aumône, en bonnes actions. Il doit tout donner afin d’obtenir la satisfaction de son Créateur et ainsi espérer atteindre la piété.  

Le Ramadan pendant le confinement

Le monde entier est confiné. Enfin presque. Les maisons d’Allah ont été fermées partout où la menace du Covid19 règne. Voir les mosquées fermées les unes après les autres ont fait saigner les coeurs des croyants. Ceux qui ne les fréquentaient pas éprouvent également regret et amertume. La récompense de la prière en groupe, la saveur de la prière du vendredi, la ferveur des nuits de Ramadan avec les prières de tarawih : tout ceci nous rappelle combien nous avons joui de bienfaits de la part du Très Haut et combien nous les avons négligés. La Miséricorde d’Allah étant infinie, même confinés, nous pouvons toutes et tous profiter de ce mois béni.

Comment tirer profit de Ramadan en étant confinés ?

C’est la question que beaucoup d’entre nous se posent. Ramadan est le mois des bonnes actions par excellence.  Il suffit de savoir que les portes de l’Enfer sont fermées, que les portes des cieux ouvertes, pour se rendre compte des Largesses du Très Haut à l’égard de Ses pauvres serviteurs.. Le mois de Ramadan est l’occasion de remettre les compteurs à zéro, d’investir pour ici-bas et dans l’au-delà, avec des actes accessibles au croyant et dont la récompense n’est connue que d’Allah. 

Parmi les actes d’adoration auxquels le musulman, on peut compter :

La lecture du Coran :

Le jeûne et la lecture du Coran vont de pair. Il a été rapporté dans plusieurs ahadiths, de manière authentique, que le Prophète -aleyhi salatou wa sallam- accordait une attention particulière à la lecture du Livre d’Allah pendant Ramadan.  Parmi ces hadiths, celui rapporté par Abdoullah Ibn 3Amr -radhiyaLahou 3anhoui- selon lequel le prophète d’Allah -aleyhi salatou wa sallam- a dit : 

“Le jeûne et le Coran intercéderont pour le serviteur le Jour du Jugement. Le jeûne dira : “Seigneur, je l’ai éloigné de la nourriture et de la boisson, permets-moi d’intercéder pour lui”. Et le Coran dira : “Je l’ai empêché de dormir la nuit, permets-moi d’intercéder pour lui”. On leur permettra donc d’intercéder”.

Et celui rapporté par Abdoullah Ibn Abbas-radhiyaLahou 3anhouma- dans lequel il dit : 

“ Le Prophète -aleyhi salatou wa sallam- était le plus généreux des hommes et la période durant laquelle il était le plus généreux était le Ramadan lorsque Jibril- aleyhi sallam- le rencontrait. Jibril le rencontrait chaque nuit de Ramadan et ils étudiaient ensemble le Coran. Le Prophète -aleyhi salatou wa sallam- était alors plus généreux pour le bien que le vent envoyé.”

Il est connu que la nuit est un moment où L’Homme est calme, où il cherche à vider son esprit, où son cœur est propice au rapprochement, au rappel. La lecture du Coran est la nourriture dont le croyant a  besoin et dont il doit user et abuser durant Ramadan. C’est une occasion en or à saisir pour se rapprocher de L’Exalté, alourdir sa balance de bonnes actions et retrouver un corps et un esprit apaisés. Multiplions la lecture de Coran. Quiconque goûte à sa douceur, habitue sa langue à sa lecture, ne pourra plus s’en passer … Chaque lettre étant récompensée par dix hassanates… Imaginez donc la récompense à chaque verset, chaque chapitre clôturé, le tout dans un mois béni où les récompenses sont décuplées plus que dans les autres mois de l’année. 

La prière de nuit (tarawih) :

Le prophète-aleyhi salatou wa sallam- a dit dans un hadith rapporté par Abou Hourayra-radhiyaLahou 3anhou- :

Quiconque accomplit la prière nocturne pendant le Ramadan, avec une foi sincère et en espérant la récompense, se verra pardonner ses fautes antérieures”.

Si l’on avait l’habitude de peupler les mosquées chaque année pour la prière de nuit pendant Ramadan, sachez que vous pouvez prier en groupe chez vous, avec votre famille, ou même seul. Rien ne vous empêche de vous adonner à cette adoration grandiose en restant à la maison. C’est peut-être même l’occasion de recréer des liens solides avec vos proches et même être un apprentissage, une initiation à la prière pour les plus jeunes. 

Invoquer abondamment Allah :

L’invocation est une arme puissante pour le croyant. Elle est encore plus redoutable pendant Ramadan. Allah est Le Généreux,  Le Tout Puissant, Le Tout Miséricordieux, Il donne à qui Il veut, et répond à qui L’invoque. Alors invoquez-Le abondamment, demandez-lui pardon, rien n’est trop grand pour Lui. Et Allah aime quand Son serviteur L’invoque. Sachez que le mois de Ramadan est propice aux invocations. En effet, dans un hadith rapporté par Abou Hourayra-radhiyaLahou 3anhou- le Prophète -aleyhi salatou wa sallam-a dit :

“ L’invocation du jeûneur n’est pas repoussée”

Multiplier les aumônes :

Durant le mois de Ramadan, le croyant doit faire preuve de générosité. Avec cette période de confinement, les nécessiteux sont encore plus fragilisés. Regardez dans votre entourage proche ou lointain, ou contactez les associations musulmanes qui viennent en aide aux personnes dans le besoin et apportez votre aide si vous en avez les moyens. Dans un hadith, le compagnon Abou Hourayra -radhiyaLahou 3anhou- rapporte que :

“Le prophète – aleyhi salatou wa sallam- était le plus généreux des hommes et le moment où il était le plus généreux est durant le ramadan lorsque Jibril le rencontrait et Jibril venait à lui chaque nuit de ramadan afin de lui enseigner le Coran. Ainsi lorsque le Prophète – aleyhi salatou wa sallam-  rencontrait Jibril -aleyhi sallam- il était plus généreux que les vents envoyés.”

Argent, vêtements et/ou denrées alimentaires, il n’y a pas de petit don. Tout ce que vous donnerez pour le Visage d’Allah vous le trouverez multiplié. 

Offrir des repas aux jeûneurs :

Grâce à Allah, il y a de plus en plus d’associations qui viennent en aide aux plus pauvres d’entre nous. Si le mois de Ramadan rime pour certains avec table garnie, pour d’autres les denrées alimentaires de base sont quasi inexistantes. Offrir des repas aux jeûneurs est une action grandiose. En effet, Zayd Ibn Khalid Al Jouhni -radhiyaLahou 3anhou- rapporte que le prophète -aleyhi salatou wa sallam- a dit : 

“ Celui qui nourrit un jeûneur pour la rupture du jeûne aura la même récompense que lui sans que cela n’enlève rien à la récompense du jeûneur”.

Rechercher la nuit du destin :

Le mois de Ramadan abrite une nuit meilleure que mille mois : la nuit du destin. Elle est à rechercher parmi les dix dernières nuits du mois. Les mérites de cette nuit ont été évoqués dans un hadith rapporté par Abou Hourayra -radhiyaLahou 3anhou- qui rapporte que le Messager d’Allah -sallaLahou 3aleyhi wa sallam-a dit :

“Celui qui prie la nuit du destin avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés et celui qui jeûne le ramadan avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés”.

Il est bon pour le croyant de voir du bien dans ce confinement malgré l’exiguïté de nos foyers, de notre liberté dérobée. Élargissons nos poitrines à l’évocation d’Allah, à la lecture de Sa Parole et profitons de ce mois béni pour nous réformer, retourner à Lui et faire le bien pour nous et autour de nous. Toujours en recherchant Son Agrément. C’est l’occasion de resserrer les liens avec vos familles, vos amis, vos voisins et vos collègues.

Faites participer les enfants, et prenez le temps de leur parler de ce noble mois, rappelez-leur ses bienfaits, rappelez-leur les innombrables bienfaits d’Allah sur nous, ou en préparant le repas de la rupture du jêune ensemble … Ce temps qui nous manquait et dont nous ne savons presque plus quoi faire … ne le gâchons pas et mettons-le à profit  pour profiter pleinement de ce mois béni.

Profitez de vos proches, prenez bien soin de vous et surtout restez confinés…

Nos autres articles spécial Ramadan :

Laisser un commentaire